Immeubles: La surélévation de plus en plus répandue

Pour faire face à la pénurie d’offre de logements dans certaines villes, les propriétaires peuvent désormais compter sur une tendance de plus en plus répandue dans l’immobilier : la surélévation. Cette solution pratique et économique rencontre de multiples obstacles et contraintes administratives.

La surélévation spécifique aux grandes villes.

Selon les observateurs, la surélévation serait un phénomène qui toucherait essentiellement les grandes métropoles. Un rapport datant de 2015 a démontré que près de 11 520 immeubles seraient éligibles à la surélévation à Paris. Cela représenterait environ 40 000 nouveaux appartements familiaux de 50 à 70m².
De plus en plus de villes délivrent des permis de construire pour ce type de projet. C’est le cas notamment à Vélizy où un projet a permit de créer 71 nouveaux appartements, ou à Poissy où des logements sociaux ont été agrandis.

La déclaration préalable de travaux est suffisante si la surélévation ajoute une surface inférieure à 40 m² en zone urbaine et à condition que la superficie totale de la maison après travaux ne dépasse pas 170 m². Au-delà de ces références, il faut obligatoirement obtenir un permis. Il est délivré par la mairie. La constitution d’un dossier pour l’obtention d’un permis de construire est plus complexe puisqu’il faut notamment le diagnostic de faisabilité.

Une multitude d’obstacles pour la surélévation

La surélévation fait face à de très nombreux obstacles. D’abord financière car la mise en œuvre d’un chantier de surélévation signifie également le délogement des familles qui seront directement affectés par les travaux. Le relogement de ces familles engendre un coût trop important qui pourrait à termes, minimiser l’impact positif de nouveaux logements. Il ne faut pas oublier le coût des diagnostics de faisabilité qui sont obligatoires pour obtenir le permis de construction. L’agrandissement vertical est l’un des chantiers les plus onéreux avec un budget minimum de 1000 euros par m².

La lenteur administrative est un des obstacles qui retarde le démarrage des chantiers. En effet, la surélévation est considérée comme un agrandissement de la surface habitable donc, des règles d’urbanisme doivent être respectées. Ainsi le choix des matériaux utilisés ou encore la hauteur maximale autorisée pour un bâtiment sont limités. La mairie est chargée de vérifier l’adéquation du projet d’agrandissement avec le PLU.
Mais, la réticence des syndics de copropriété est l’obstacle le plus insurmontable. La surélévation pourrait pourtant être une opération rentable pour la copropriété avec d’importantes plus-values après imposition. Seulement, les copropriétaires n’ont pas forcément tous envies ni tous les moyens d’investir d’importantes sommes d’argent dans ce genre de projet, aussi rentable soit-il.

La surélévation : tendance ou solution pérenne à la crise du logement ?

Les premiers chantiers autorisés par le PLU ont débuté en 2016. Cependant, de nombreux observateurs doutent que cette pratique à elle seule, puisse résoudre la crise du logement qui sévit dans les grandes villes. La mise en œuvre des chantiers est souvent trop longue mais le nombre de logements reste toujours insuffisant.
Bref, la surélévation est une solution qui aide à gérer la crise du logement mais qui ne va pas entièrement la résoudre, notamment dans les capitales comme Paris ou les grandes métropoles françaises. Elle est une solution plutôt adaptée aux petites villes moyennes en périphérie des agglomérations.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partager sur facebook
PARTAGER SUR FACEBOOK
Partager sur twitter
PARTAGER SUR TWITTER
Partager sur linkedin
PARTAGER SUR LINKEDIN
Partager sur pinterest
PARTAGER SUR PINTEREST
Alex Ferreira

Alex Ferreira

Alex Ferreira est un entrepreneur et investisseur à succès d'origine Portugaise vivant en France. Il a bâti son empire immobilier et entrepreneurial en partant de zéro. Il vous partage tout ce qu'il a appris au fil des années sur ce blog en ayant à cœur de vous aider à devenir, vous aussi, libre financièrement.

Laissez un commentaire

En cours...