Baisse des APL : Aucun impact pour les bénéficiaires

Interrogé sur la baisse de 50 euros des APL ou aides personnelles au logement versées aux locataires du parc HLM envisagée par le gouvernement, le Premier ministre Edouard Philippe assurait qu’elle n’aurait aucun effet sur les bénéficiaires.

Une transformation de la politique du logement

Se voulant rassurant sur France 2, le chef du gouvernement, Edouard Philippe, a affirmé que « Pour les bénéficiaires des APL dans le logement social, il n’y aura aucun effet, aucun impact ». Pour ceux qui ne sont pas dans le logement social et qui pourtant sont bénéficiaires des aides personnelles au logement, toujours selon le Premier ministre, il n’y aura « aucune espèce d’impact puisqu’ils ne sont pas concernés ».

Afin de bien clarifier les choses, Edouard Philippe a également expliqué que « L’objectif que nous nous fixons c’est de faire en sorte que pour ceux qui touchent les APL dans le logement social, il y ait une baisse de loyers exactement identique à la baisse des APL » avant d’affirmer qu’ « il ne faut pas » que les 50 euros de la baisse paraissent effrayant alors que ce n’est pas le cas. « C’est très facile de faire partir le feu dans la prairie en faisant peur », a-t-il par ailleurs noté.

« Notre objectif c’est de transformer la politique du logement»

Avec en tête une véritable transformation de la politique du logement, il a ajouté que « Notre objectif c’est de transformer la politique du logement, c’est de faire en sorte qu’on puisse construire plus aux endroits géographiques où on en a le plus besoin afin de faire baisser le prix les loyers » avant de poursuivre que « C’est aussi (…) de traiter beaucoup mieux les situations de grande précarité ». D’ailleurs, le Premier ministre a assuré que le gouvernement avait pour but de « stabiliser » le taux du Livret A, « qu’il ne bouge pas pendant une période de temps », avant de promettre que « les épargnants n’y perdront pas ».
A noter que le livret A est le placement le plus répandu en France. Les fonds de ce dernier servent surtout à financer la construction de logements HLM. Actuellement, le livret A est à son taux le plus bas avec un taux historique de 0,75 %.

Des mesures compensatoires sont prévues

« La contestation, je la respecte, elle existe, elle est là, je l’écoute » a indiqué le Premier ministre français à l’encontre de ceux qui ne sont toujours pas convaincus par ses dires. Par ailleurs, afin de rassurer les principaux concernés par la baisse de 50 euros, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la cohésion des territoires Julien Denormandie a appuyé les dires du premier ministre en affirmant que « les locataires qui bénéficient des APL ne [perdraient] pas un euro ». « On va prendre le problème à la racine, on va arrêter cette augmentation incessante des loyers. » a-t-il encore expliqué.

Des mesures compensatoires ont été également évoqué par les deux hommes afin d’améliorer les conditions de financement des bailleurs sociaux. Dans cette perspective, parmi les pistes, le gel du taux de rémunération du Livret A est envisagé. Edouard Philippe a affirmé que « Ça nous permet de mobiliser des financements » pour les organismes de logement social « et donc de baisser les loyers » pour ce type de logements.

Alex Ferreira – On investit ensemble!

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partager sur facebook
PARTAGER SUR FACEBOOK
Partager sur twitter
PARTAGER SUR TWITTER
Partager sur linkedin
PARTAGER SUR LINKEDIN
Partager sur pinterest
PARTAGER SUR PINTEREST
Alex Ferreira

Alex Ferreira

Alex Ferreira est un entrepreneur et investisseur à succès d'origine Portugaise vivant en France. Il a bâti son empire immobilier et entrepreneurial en partant de zéro. Il vous partage tout ce qu'il a appris au fil des années sur ce blog en ayant à cœur de vous aider à devenir, vous aussi, libre financièrement.

Laissez un commentaire

En cours...