80% de la population ne va plus payer la taxe habitation.

Suscitant la colère et l’incompréhension de nombreuses personnes et surtout des sénateurs, la taxe habitation fait des vagues dernièrement. En effet, d’après les dernières nouvelles 80% de la population ne va plus payer de taxe habitation alors que les 20% restantes continueront de la payer. Une mesure jugée inacceptable par rapport à l’équité existant sur le paiement d’impôt. Certaines personnes parlent même de discrimination fiscale.

Un impôt qui devrait inclure tout le monde

Les tons montent depuis la prise de cette décision. Le changement est tel que certains s’indigne de la raison pour laquelle on prend une telle décision. Car normalement l’impôt concerne tout le monde sans exception. Mais dans cette nouvelle réforme, l’exonération ne concerne que les personnes dont le revenu est assez faible. Ce qui revient donc à dire que les 20% devant payer la taxe sont des personnes aux revenus assez conséquents. Cette réforme adoptée par le gouvernement ne prendra effet que le premier de l’année prochaine avec en lice de nombreux opposants qui ne sont pas du tout d’accord avec cette prise de décision.

La taxe d’habitation

La taxe d’habitation comprend tous les logements que ce soient des résidences secondaires ou des biens immobiliers inoccupés et inactifs. Les parkings sont également pris en compte car ils sont dépendants de la résidence. Cette taxe ne prend en compte que les impôts locaux. Tout le monde est concerné par cette dernière aussi bien les locataires que les propriétaires de biens. Des millions de foyers fiscaux sont donc compris dans ce cercle. Cependant avec l’adoption de ce nouvel changement, le nombre va diminuer subitement et la réforme adopte de nouvelles méthodes. Cette nouvelle taxe est adoptée par le nouveau président qui a promis que seul un Français sur cinq seulement paiera la taxe. Une mesure qui apportera du grand changement avec une sortie totale possible de l’impôt d’ici 2020. La taxe arrive dans les boites aux lettres dès le début de l’automne et elle devrait arriver trois semaines avant la date limite de paiement.

Les concernés par l’exonération

L’exonération intéresse plus d’une personne sur le long terme. Une réduction permettant d’augmenter considérablement les revenus sur une échelle d’une année. Sont bénéficiaires de cette exonération : les gîtes ruraux et les chambres d’hôtes mais seulement à condition s’ils sont localisés dans une zone dite de revitalisation rurale. Sont concernées également les personnes âgées de plus d’une soixantaine d’année sans avoir été soumises à l’Isf. Etre le seul à habiter sa résidence ou avec une personne jouissant de l’Aspa ou de l’Asi. Il faut également que le revenu fiscal ne dépasse pas un certain plafond.

Il y a une exception aussi sur les personnes ayant profité de l’exonération en 2016. Elles font encore partie des 80% qui seront exonérées de taxe d’habitation. Même avec un revenu qui s’est amélioré au fil des années, le statut d’exonérés est toujours valables pour leur cas. Mais généralement l’exonération est accordée automatiquement pour les faibles revenus. Les étudiants peuvent également profiter de cette diminution mais sous conditions : si ce dernier habite un logement universitaire sous la gérance du Crous ou un organisme de même statut.

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partager sur facebook
PARTAGER SUR FACEBOOK
Partager sur twitter
PARTAGER SUR TWITTER
Partager sur linkedin
PARTAGER SUR LINKEDIN
Partager sur pinterest
PARTAGER SUR PINTEREST
Alex Ferreira

Alex Ferreira

Alex Ferreira est un entrepreneur et investisseur à succès d'origine Portugaise vivant en France. Il a bâti son empire immobilier et entrepreneurial en partant de zéro. Il vous partage tout ce qu'il a appris au fil des années sur ce blog en ayant à cœur de vous aider à devenir, vous aussi, libre financièrement.

Laissez un commentaire

En cours...