2017 : Renégocier ses crédits immobiliers en cours, c’est le moment!

Avec la tendance à la hausse du taux de crédit immobilier constaté au cours de l’année 2017, de nombreux emprunteurs se demandent encore s’il est judicieux de revoir les conditions de leur contrat de prêt en cours. C’est donc encore l’occasion de renégocier son contrat de prêt immobilier. Découvrons pourquoi.

Taux toujours historiquement bas

Malgré une légère hausse de 0.30%, le taux du crédit immobilier en 2017 est encore historiquement très bas. Les conditions sont donc toujours excellentes pour renégocier son prêt immobilier. Pourtant, les taux affichés sont toujours intéressants. Si vous avez souscrit un prêt immobilier sur 20 ans avant 2014 (taux = 3.30%), sachez qu’une négociation avec votre banquier vous permettrait de bénéficier d’un taux standard de 1.80% sur la durée résiduelle (17 ans).

Dans tous les cas, pour réaliser un gain sur une renégociation, il faut respecter 3 principaux critères. Dans un premier temps, il est impératif que l’emprunteur soit dans son premier tiers de remboursement c’est-à-dire dans les 10 premières années de remboursement pour un crédit sur 30 ans. Ensuite, l’écart entre le taux actuel et le taux réel doit impérativement être compris entre 0.7 et 1 point afin de compenser les frais supplémentaires engendrés par la renégociation. Enfin, le montant restant à rembourser doit être au minimum de 70 000 euros. Si une de ces conditions n’est pas respectée, il y a de fortes chances que la renégociation échoue et ne soit pas rentable.

Des économies de milliers d’euros.

Une renégociation permettrait d’économiser des milliers d’euros. Si les emprunteurs disposent d’un très bon dossier avec des revenus élevés, une situation professionnelle stable, les établissements peuvent se montrer plus conciliant pour une renégociation.
Attention toutefois dans le cas d’un rachat de crédit par une autre banque car il va falloir tenir compte des frais liés à l’opération, des frais de dossier, des garanties et des indemnités de remboursement anticipé. En d’autres termes, l’opération ne peut pas toujours être rentable pour l’emprunteur.

Un élan dynamique du marché de la renégociation.

Selon certains courtiers, les renégociations de prêts ne représentent plus désormais que 50% du volume total des dossiers traités par les courtiers. De nombreux projets de renégociation ne se sont pas concrétiser cette année en raison de la lente remontée des taux de crédits. Les demandes ont chuté à partir du mois d’avril 2017. D’autres au contraire, affirment que les demandes n’ont pas baissé et qu’il est encore possible de réaliser des gains importants.

Cependant, en termes de contrat de prêt immobilier, il est peu judicieux de se fier aux tendances du marché car chaque cas est unique. Une renégociation de crédit est donc une démarche personnelle qui doit se baser sur des informations fiables et concrètes fournit par des institutions officielles comme l’INSEE.
Le montage d’un dossier de renégociation de crédit immobilier reste délicat. Afin d’être sûre de tenir compte de tous les paramètres et de réinvestir de manière intelligente, un soutien professionnel peut être envisagé.

Alex Ferreira – On investit ensemble!

VOUS AIMEZ CET ARTICLE ?

Partager sur facebook
PARTAGER SUR FACEBOOK
Partager sur twitter
PARTAGER SUR TWITTER
Partager sur linkedin
PARTAGER SUR LINKEDIN
Partager sur pinterest
PARTAGER SUR PINTEREST
Alex Ferreira

Alex Ferreira

Alex Ferreira est un entrepreneur et investisseur à succès d'origine Portugaise vivant en France. Il a bâti son empire immobilier et entrepreneurial en partant de zéro. Il vous partage tout ce qu'il a appris au fil des années sur ce blog en ayant à cœur de vous aider à devenir, vous aussi, libre financièrement.

Laissez un commentaire

En cours...