Agence immobilière social du secours catholiques

Agence immobilière social du secours catholiques

Le Secours Catholique vient de lancer un projet qui peut bouleverser le paysage du secteur immobilier. L’ouverture de son « agence immobilière sociale » est prévue pour cette année 2018 et aura pour objectif d’aider les plus démunis et les ménages modestes à trouver un logement adapté à leur situation.

Le rôle de l’agence immobilière sociale

A l’image de tous les projets menés par le Secours Catholique, cette agence immobilière unique en son genre sera essentiellement opérationnelle grâce au bénévolat. Son but est d’accompagner les nouveaux locataires dans leur démarche de location ou d’achat, de protéger leur droit et de trouver des solutions d’hébergement d’urgence notamment pendant la période hivernale.

En effet, de nombreuses familles ne peuvent pas accéder à la location ou la propriété, non pas par défaut de revenus mais souvent parce que leur situation professionnelle précaire ne leur permet pas. Les propriétaires bailleurs exigent souvent la présentation de contrat à durée indéterminée ou de fiche de paie. Surprenant lorsqu’on sait aujourd’hui que quelques 100 000 logements sont vacants en France, faute de locataires. Concrètement, l’agence peut fournir quelques garanties aux bailleurs ou aux vendeurs par exemple en se portant caution.

Selon les statistiques de l’INSEE, près de 4 millions de personnes vivent dans la précarité et sont sans-abri ou mal-logés. Le recours à des solutions d’hébergement transitoires est donc toujours bienvenu. Par ailleurs, le Secours Catholique veut lutter efficacement contre le mal-logement en s’assurant que tous les droits du locataire sont respectés. Cette agence va prendre en main la gestion et sécuriser les loyers tout en veillant à ce que les familles soient accueillies dans des logements décents.

Le partenariat gagnant-gagnant.

Le rôle de cette agence est donc de fournir un soutien, des conseils et des outils de recherche aux familles. Elle maintient le lien entre les locataires et les propriétaires qui acceptent de pratiquer un loyer modéré en échange de la garantie d’être payée. L’offre de l’agence immobilière sociale du Secours Catholique se concentre tout d’abord en Île-de-France. Elle restera très localisée en 2018 avant de s’étendre sur l’ensemble du territoire après validation.

L’agence donne envie aux propriétaires de se laisser convaincre par des locataires sérieux et une gestion de qualité. Les seniors et les étudiants ont du mal à trouver ce qu’il leur faut. La présidente du Secours catholique, Véronique Fayet, a déclaré la possibilité de draguer entre 150 000et 200 000 logements avant la fin de l’année.

Une telle initiative reste louable en ces temps difficile où la pierre semble à la fois accessible et trop chère. Cependant, il est encore trop tôt pour savoir si cette agence pourra pleinement remplir son rôle et si ce dispositif mis en place pourra réellement venir en aide aux ménages à faible pouvoir d’achat. L’aide et l’accompagnement permettront sans aucun doute de leur donner la parole afin d’en savoir plus sur ce parcours du combattant mais de là, à devenir une solution à tous les problèmes, il y a encore un pas de géant.

Laisser un commentaire

dix-neuf + dix-neuf =

Fermer le menu